Huile de gingembre Huile de gingembre (KenyaMadagascar)

Location:
Kenya Madagascar

Pourquoi le Kenya et Madagascar?

Notre huile de gingembre est produite dans le cadre de notre initiative Cō-Impact Sourcing à Madagascar et au Kenya, où nous collaborons avec des centaines de petits exploitants agricoles.

Huile de gingembre

Huile de gingembre Zingiber officinale

Comment l’huile est-elle produite?

La plante de gingembre est semée au printemps et récoltée en automne ou en hiver, une fois à maturité. L’huile essentielle est distillée à la vapeur à partir du rhizome de la plante. Il faut entre 450 et 900 g (1 ou 2 lb) de rhizome pour produire une bouteille de 15 ml d’huile essentielle de gingembre. Un rhizome est différent d’une racine, puisqu’il s’agit en fait de la tige souterraine de la plante sur laquelle pousse le système racinaire.

Notre huile essentielle de gingembre est exceptionnelle. Alors que de nombreuses entreprises distillent leur huile à partir de rhizomes entièrement séchés, nous utilisons plutôt les rhizomes encore frais, peu après la récolte. Il en résulte un profil chimique et aromatique de grande qualité.

La Healing Hands Foundation

La Healing Hands Foundation de dōTERRA a financé de nombreux projets à Madagascar et au Kenya.

À Madagascar, cela comprend l’établissement d’une clinique de santé mobile. Les agents de soins de santé sont recrutés dans les villages. Ils reçoivent des trousses de premiers soins et des huiles essentielles et sont formés sur la manière d’utiliser ces ressources. Un médecin sera également en poste à la clinique et verra des patients à domicile.

Au Kenya, les projets comprennent la construction de salles de classe et de toilettes supplémentaires à l’école primaire de Kiwegu; la construction d’une bibliothèque scolaire, d’un réservoir d’eau, d’une salle du personnel, de toilettes, d’habitations pour les enseignants et d’une galerie pour les élèves de l’école primaire Mwena (ainsi qu’un soutien sous forme de bourses d’études); la construction d’un pont traversant la rivière Mwena, qui permet aux membres de la communauté et aux enfants d’âge scolaire d’avoir accès à l’autre rive; la construction d’une école maternelle à Majengo Mapya; la construction d’un centre communautaire; l’organisme TICAH, qui offre à plus de 2 000 élèves une formation sur la culture autochtone et la santé; l’organisme Colobus Conservation, qui offre de la formation sur les arbres indigènes et des services de reboisement; le Mwamose Water Point, un puits et un réservoir d’eau surélevé communautaires; et le Water Services Maintenance Trust Fund, qui réalise des recherches sur des sources d’eau communautaires et en assure l’entretien.

En plus d’effectuer des dons par l’intermédiaire de la Healing Hands Foundation, dōTERRA a créé un fonds de développement communautaire au Kenya. Pour chaque kilogramme d’huile essentielle produit par les coopératives agricoles qui en font partie, une partie des revenus est mise de côté dans un fonds supervisé par les coopératives elles-mêmes pour financer, à leur discrétion, des projets de développement de plus grande envergure.

commentaires

0 commentaires

Ajouter à la conversation

  • Filtrer les commentaires par:

Veuillez vous connecter pour commenter

S'identifier
Poster un commentaire

Cet article a-t-il été utile?